Des effets de la conjugalisation

Publié le

Depuis exactement  14h et 24 min, je suis seule. 

Peg est partie.... à Chambery... pour le travail.

Mais non, elle n'est pas partie-partie. Elle a juste quitté le cocon pour deux jours et surtout pour deux dodos. Après quelques années à compter en dizaines le nombre de nuits qu'il nous restait à attendre pour se retrouver lorsque nous habitions dans des villes ou des pays différents, deux nuits c'est presque rien.

Oui, en théorie. Car en pratique, quand on jouit depuis six mois d'une proximité nocturne ininterrompue, cette micro-séparation devient un méga-drame. J'exagère sans doute un peu mais j'avoue me sentir abandonnée, avec pour seul réconfort un chat qui ronfle sur le lit.

C'est sans doute que ça me renvoie à l'angoisse que je ressentirai si elle m'avait abandonnée vraiment et pour toujours. Parce qu'au fond, ce que ce petit tête-à-tête entre moi et moi (et le chat) me rappelle, c'est combien je suis dépendante d'elle. De l'odeur, des caresses, des mots, mais aussi des mains qui réparent et du corps qui rassure...

Et sans elle ? comment se serait ?

Mesdames et mesdames (et monsieur, oui je sais que tu es là, lecteur ...), vous avez devant vous la preuve vivante que l'esprit humain se plaît à se torturer, à se faire du mal pour rien.

Pourquoi ? Peut-être pour mieux apprécier la vie avec elle... Ben si c'est pour ça, vous pouvez dire au salopard de lutin qui tricote en ce moment mes idées noires à mes pensées les plus pessimistes que ce n'est pas la peine.

Je l'aime ma vie avec elle...


Ali

Publié dans Nous

Commenter cet article

Stéph 05/08/2008 14:34

Je ne pense pas me tromper en disant que Peg doit être une sacrée veinarde. (si je puis me permettre...)

Ali 05/08/2008 19:52


Permets-toi ! J'adore les compliments détournés ;-)


tan89 31/03/2008 08:26

ouunn  drame ca  fait 5 ans avec ma  copine elle part une demi journee je devien folle

31/03/2008 10:58


Je compatis. Mais bon, on s'y fait au bout d'un moment. Dimanche prochain, ce sera le troisième grand départ pour la montagne sans moi. Mais, bon, c'est pour le boulot
alors il faut bien ! (à moins qu'elle ne me trompe avec une marmotte...)


Leia 19/03/2008 16:00

Arf je suis comme vous moi, nous vivons ensemble depuis 5 ans, on a du se séparer  3 ou 4 fois en tout pour une ou deux nuits et à chaque fois c'est le déchirement. J'angoisse des jours et des jours avant...Leia/Les Legos (sur un autre forum ;) )

aliababua 12/03/2008 21:06

alors là je te comprends tout à fait..je réagis pareil pour mon homme même si c'est seulement pour une soirée..souvent je me dis purée dans quel état je serais s'il venait à partir ?(ce qui m'empêche pas de lui prendre la tête tout le tps le pire !)comme tu dis : comment se triturer les méninges !MAIS QUE C EST BEAU D AIMER...

Lise 07/03/2008 15:07

Ce tricotage pour que tu prennes conscience du bonheur de vivre avec elle.....