Ma Mooncup et moi...

Publié le

Depuis deux jours, je teste ma Mooncup, achetée au Salon de l'écologie et des alternatives.


Pour celles et ceux qui ne savent pas ce qui se cache derrière ce doux nom, une petite photo vaudra mieux qu'une longue explication :

mooncup.jpg
La Mooncup remplace donc tampons et serviettes hygiéniques. Ses avantages sont nombreux : économique et écologique (puisqu'elle est réutilisable pendant des années, tandis que les autres protections sont  jetables), hypoallergénique, ...

Sur la photo, ça a l'air plutôt gros mais en réalité, c'est magique et on ne la sent pas du tout une fois placée. Il suffit en fait de plier en quatre le haut de la Mooncup et de l'insérer entièrement dans le vagin :

conseils-dutilisation.jpgLe premier essai n'a pas été très concluant puisque j'étais gênée : j'avais oublié que l'on pouvait couper le petit tube pour qu'il n'appuie pas sur les lèvres ou sur l'entrée du vagin.
Après un petit coup de ciseaux, ça a été la révélation : ce truc est génial, et en plus c'est rigolo... Puisqu'en effet, le principe anti-fuite est tout simplement un principe de suscion, on a parfois droit aux petits bruits caractéristiques d'aspiration.



Points positifs :

-lors du retrait que la Mooncup vainc le tampon : plus de sensations désagréables de tiraillement en fin de règles lorsque le tampon semble vouloir rester bien au chaud !

- la Mooncup permet un écoulement des fluides directement dans la coupelle et ne bloque pas le flux. Après 10 ans de règles, j'ai d'ailleurs eu l'impression de mieux connaître mon corps en découvrant la consistance réelle de la matière écoulée, bien différente de ce que je croyais en utilisant des tampons.

- de longues heures de tranquilité



Points négatifs :

- il faut sans doute bien connaître son corps et ne pas être gênée par le fait de trifouiller dans son vagin. Personnellement, ça ne m'a pas posé de problème mais je peux comprendre que ce ne soit pas évident pour tout le monde.

- il faut pouvoir rincer la Mooncup entre deux utilisations donc c'est un peu problématique si l'on utilise des toilettes publiques dont les lavabos sont à l'extérieur. Néanmoins, comme la Mooncup peut rester en place jusqu'à 12 heures, on a quand même de la marge pour trouver des toilettes avec lavabo à l'intérieur ! Jusqu'à présent, pas de problème à signaler de ce côté !



Où trouver sa Mooncup ?
Dans les magasins bio, mais aussi sur Internet. Une petite recherche Google vous donnera plein de liens.
Le prix d'achat est de 26 à 28 euro en moyenne (c'est donc très vite rentable ...)



Conclusion du test :
Je ne compte pas revenir aux tampons mais bien garder ma Mooncup, et même convertir le monde entier ;-)



Si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'envoyez un petit mail en passant par la rubrique "Contact"


ALi


Sources image :
Ici



Edit : je range cet article dans "Nos activités militantes" après avoir beaucoup hésité. Il en va de la libération des femmes d'être bien dans leurs corps en période de règles, d'abord !

Commenter cet article

AneSo 23/04/2008 16:32

Salut,Ca fait 6 mois que j'utilise une divacup et vraiment c'est que du bonheur.Ecologique, economique, ethique, fiable, discrete, confortable... bref rien a en redire.A toutes celles qui hesitent : foncez, vous serez pas decues.Sinon j'ai trouvé un petit site specialisée pour les utilisatrices de coupe menstruelle, je pense que vous y trouverez plus d'infos.le site : www.easymooncup.fr

Bulle 19/04/2008 23:40

J'en ai acheté une moi aussi... Seulement, je dois faire partie de celles pour qui ce n'est pas évident de trifouiller dans leur vagin ^_^ J'ai déjà mis longtemps avant d'utiliser des tampons... Qui sait, (la volonté est là), peut-être que dans un an  j'aurai réussi à faire amie-amie avec ma Diva cup ?

Ali 25/03/2008 22:08

Lise : le truc, c'est que tu n'es pas obligée de rincer à l'eau la Mooncup, tu peux aussi la vider dans les toilettes et la nettoyer avec du papier toilette, dixit la notice. Sinon, pour la question matérielle de "ce qui s'écoule", je n'arrive pas bien à voir en quoi c'est dégueu, j'avoue... C'est pas grand chose en fait et j'ai encore plus relativisé depuis que j'utilise la Mooncup. J'sais, c'est bizarre...Zestedefille(s) : eh oui, la fameuse question de la contenance, tout le monde se la pose devant la bête. En réalité, je n'ai eu aucun problème, et j'avais même de la marge au bout d'une dizaine d'heures. Faudrait voir avec des filles qui utilisent des tampax ultra aborbants pour savoir si ça peut aller aussi avec la coupelle. Je poursuis mon enquête pour vous ! Sinon, c'est vrai que passer du tampon avec applicateur à la Mooncup, ça peut être un peu rude. Mais bon, le facteur lesbienne (à savoir "qui sait potentiellement jouer des doigts dans un vagin") doit aider ;-)Je sais, c'est pourri comme idée ...Au fait, j'aime bien ton blog !

zestedefille(s) 25/03/2008 18:38

ben ça alors... je reste bouche bée, jamais entendu parler de ça. et, en effet, je me pose des questions: tout va donc dans le récipient, mais il a l'air petit, quand même, douze heures, j'ai pas l'impression que ça tienne!! (je vais paraître un peu crados, mais j'ai l'impression de "perdre" plus que ça, non?). amais de pb de fuite?? Sinon, moi je suis encore au tampax avec applicateurs(décidément, ma vie est palpitante... qu'est ce que je m'en vais raconter ça, lol), alors j'imagine que me rentrer ça pour le mettre au bon endroit, ce sera pas de la tarte... je vais en rester aux classiques, je crois... :-) mais ça fait plaisir d'être informée que d'autres solutions existent.

Lise 25/03/2008 17:49

C'est sans doute très bien, mais le problème lavabos à l'extérieur dans les toilettes publiques me parait plus fréquent que ce que tu parais dire, notament lorsque tu es en déplacement et non dans ta ville et puis le côté visualiser ce qui s'écoule de ton corps me parait peu ragoutant.....limite scato l'affaire....je suis curieuse mais pas encore convaincue....