Trouver son premier travail...

Publié le par Alipeg CARVIN

Tout est dans le titre !!! En effet, depuis septembre je cherchais un premier vrai travail, ayant fini mes études, sur Lyon. Les premières prises de contact :  les ASSEDICS qui me disent que les jobs que j'ai fait pendant mes études ne m'avaient pas permis de cotiser au chômage donc que je ne toucherai rien...Bon, tant pis je demande le RMI : mais non, ma femme gagne plus de 400€ par mois et comme je suis en couple je peux vivre à ces crochets, donc je ne toucherai pas le RMI... Alors je ne me démonte pas, on demande l'aide au logement avec mon petit statut de nouvelle chômeuse...La porte se ferme aussi... Heureusement, mes parents sont là et me soutiennent financièrement donc tout va bien tout de même.
Bref, trouver à gagner de l'argent devient urgent...et c'est pas plus mal en fin de compte, j'ai pas pu me reposer sur mes lauriers !!!
Démarche auprès de l'ANPE : 3 mois de transfert de dossier de l'ANPE local à l'ANPE cadre un peu plus loin... Pendant ce temps, on m'occupe avec une 'prestation' avec un cabinet de conseil sur l'instrospection, la mise en place d'un CV, lettre de motivation et projet professionnel. Un stage de 6 semaines m'est proposé, à moi de trouver quelque chose...alors je pars faire un stage de libraire au sein d'une librairie culinaire... Expérience plutôt sympa !!  Pourquoi la librairie me direz-vous, bin, un jour, peut-être, on en ouvrira une...alors j'en ai profité pour prendre contact avec ce monde...

Bon les trois mois occupés par l'ANPE prennent fin, la recherche d'emploi commence à porter ses fruits -> des lettres de refus...mais c'est déjà une réponse... Jusqu'à un coup de fil, le principal adjoint d'un collège...il a besoin d'un prof vacataire d'urgence pour un remplacement de deux semaines... Allez, je me lance...me voilà avec 11 classes différentes des 4 niveaux du collège...tu parles d'un boulot de préparation de cours...OUffff
Suite aux deux semaines, on me dit : on va vous garder jusque fin avril parce que la prof est en congé maternité.. Bon ça me va, mais ce boulot est épuisant et on fait surtout de la discipline... Pas plus enthousiasmant que ça...
En parallèle, un recruteur me joint pour un entretien, j'y vais un peu au hasard...mais ça a dû bien se passer parce que la semaine d'après j'étais convoquée pour un second entretien... Et là, on m'appelle pour me dire que je suis engagée!!!! Trop de la boulette!!!!
Je suis donc actuellement et pour 5 mois et demi, animatrice pédagogique environnement dans une association de sensibilisation au développement durable et à l'environnement. Je passe dans les écoles primaires pour parler nature avec les enfants... C'est plutôt cool!!! Et surtout, ça correspond parfaitement à ce que je cherchais. Bon, c'est un CDD et payé au SMIC mais c'est déjà ça...
Maintenant que je touche mes propres deniers, je prends plaisir à dépenser... La preuve, j'invite ma belle amoureuse au resto pour fêter mon premier salaire...hum c'est trop bon d'écrire ça!!!

En espérant que la vie continuera à nous sourire autant, je vous passe le bonjour ;o)

Peg

Publié dans Nous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mexico 13/02/2008 00:38

Tiens, viens faire un tour sur mon blog, je t'ai trouvé un travail subsidiaire...biz!

Mexico 11/02/2008 11:51

Ca me fait plaisr de te trouver sur cette belle vague!
Profites bien et puis vraiment, à naviguer comme tu le fais tu finiras bien par trouver un spot qui paye plus ;-)
Biz de la Mex

Christine 09/02/2008 12:24

Félicitations!!!! (-:

Peg 07/02/2008 17:48

Merci FAR de ces encouragements... Je pense aussi qu'une fois que l'on est dans la course, les portes s'ouvrent plus facilement...Les expériences demandées s'accumulent et les réseaux se créent...Le resto sera bon, c'est Itaien (et du vrai). C'est étonnant vous dites??? ohhhh nannn

FAR 07/02/2008 14:05

Courage Peg !J'ai l'impression de me retrouver 20 ans en arrière lollllllll (oui je suis une vieille).Et apparemment, rien n'a changé, c'est toujours aussi dur de se dégoter un premier "vrai emploi" ; tu as sauté le pas, quand tu es rentrée une fois dans le monde du travail et que tu as pu "faire tes preuves", les portes s'ouvrent toutes seules après. C'est toujours le premier pas qui compte le plus...Bonne continuation et surtout bon restau avec ta douce