Roma ! ! !

Publié le par Alipeg CARVIN

Pour en revenir à mes problèmes de maroquinerie, je vous soumets mon souci du moment : comment partir un an à l'étranger avec deux sacs, c'est-à-dire ce que je peux porter toute seule sans mourir écrasée ?

Partir léger me diront certains. Ah, la bonne blague !  Et mes photos de mon amoureuse ? (eh oui toujours pas de numérique) Et mes draps, ma serviette, ma bouillotte et mon doudou ? Et mon peeling, mon shampooing cheveux colorés, celui pour les cheveux fragiles, celui à l'amande douce qui sent tellement bon qu'on se lave les cheveux exprès ? On a beau être lesbienne, on n'en est pas moins femme (si si je vous jure...) ; )

Je fais donc un appel international : c'est quoi les trucs vraiment indispensables quand on part longtemps ? Moi, j'y arrive pas. Il paraît qu'à force de voyager, on apprend à ne prendre que le strict minimum. Eh bien c'est faux ! ! !

Je retourne à mes p'tites affaires, en attendant de venir rejoindre ma douce à Nancy. Comme vous ne le savez pas encore, c'est fait : l'appart est loué, la fac arrangée. Mais je vous y prends, bande de coquines ! N'espérez même pas venir faire les yeux doux à ma jolie petite femme sous prétexte que je suis à Rome. Big Brother is watching you ! ! !

A bientôt les gazelles (et les gazous : coucou JB ! )

Ali

Publié dans Nos voyages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ali 17/08/2005 11:55

merci raymonde
la sagesse des anciens est toujours la plus fiable
je m'en remets donc à ta philosophie et pense à mon arrivée à Rome
Mais c'est encore pire...veux pas quitter ma doudou...

Sarah 16/08/2005 10:43

Le gazou est dans le taxi pour Roissy...

Raymonde 16/08/2005 10:43

Coucou mes ptites biquettes! Moi qui suis une grande baroudeuse, je confirme que l'étape bagage est toujours l'occasion de grands doutes existentiels... Alors, on perd pas le moral et on pense au soulagement du moment où on posera ses valises quelque part, parce que ça finit toujours par arriver! Gros poutous les louloutes!