Une hétéro détournée aux Thermes de Dioclétien

Publié le par Alipeg CARVIN

Un jour, une tribade romaine s'ennuyait à mourir

Une jolie jeune femme vint à passer. Alléchée par cette vision , notre héroïne saphique l'étudia avec intérêt.  Malheureusement, le Lezdar antique de la tribade lui indiqua très vite que l'objet de son désir était de toute évidence hétérosexuelle... et sans doute plus portée sur les romains barbus que sur les belles italiques :

Sa nature téméraire lui fit oser une déclaration colorée qui aurait fait rougir Pétrone lui-même, l'informant en substance de sa volonté de la connaître bibliquement (paradoxal pour une païenne...)

Outrée, la belle romaine rejeta tout net cette proposition :

Mais, quand on est atteinte d'hétéromania, une seule solution : la patience et la persévérance... Après plusieurs autres rencontres (absolument fortuites en apparence mais dont la mise en oeuvre avait nécessité toute l'ingéniosité de notre héroïne) et une période d'amitié sincère et désintéressée, cette histoire romaine connue une issue quelque peu banale...

Au moment où elle s'y attendait le moins, la douce tribade trouva dans son lit son amie dans une posture étonnante :

Bien élevée, notre héroïne ne put que répondre à l'appel ainsi lancé...faisant entrer la belle dans le cercle méconnue des tribades romaines, lesquelles, semble-t-il, n'eurent jamais à envier leurs soeurs grecques

Elles vécurent heureuses très longtemps et n'eurent pas d'enfants...

Voilà ce que m'a inspiré ma visite au musée des Thermes de Dioclétien... 


ALI

Pour en savoir plus sur l'hétéromania des temps modernes : http://www.association-lesbiennees.org/article.php3?id_article=256

Publié dans Nos délires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Misfit 29/03/2006 15:43

Charmante histoire et blog fort sympathique !
Bonne continuation à vous. ;-)

Alipeg CARVIN 29/03/2006 20:45

Merci ! ! ! je vais aller voir le tien...
Ali

Mathilde 29/03/2006 12:10

Belle histoire !
Mais questions:
-  "période d'amitié sincère et désintéressée" :  Meuh oui ... vraiment ... ;-)
- "Elles vécurent heureuses très longtemps et n'eurent pas d'enfants..."  Pourquoi donc ? Elles n'ont pas trouvé de donneur barbu anonyme ou alors elles avaint pas envies de se faire ch ... ?

Alipeg CARVIN 29/03/2006 20:44

Alors réponses :
- "période d'amitié sincère et désintéressée" : référence à notre histoire perso à Peg et moi : on a pendant quelques temps crier haut et fort que ce n'était que ça, alors que tout le monde nous disait le contraire... avant de se rendre compte que, oui, peut-être bien qu'en fait, il y avait quelque chose ! C'était donc hautement ironique, comme tu l'as relevé !!!
- "elles n'eurent pas d'enfants" : parce qu'à l'époque les enfants avaient la fâcheuse tendance à être ailés et avec un très gros ventre (c'est ce que les spécialistes en déduisent d'après la statuaire de l'époque) ;-), du coup, ça ne serait pas rentré dans leur toute petite maison 
ALi