Le bébé-thèse

Publié le

Puisque la question envahit notre quotidien, il n'y a pas de raison pour que vous en soyez privé/e/s !

Future doctorante et monitrice à la rentrée prochaine, j'ai a priori trois ans pour faire ma thèse. Le fait est que Peg et moi envisageons de commencer notre route vers bébé (enfin vers la Belgique...) d'ici quelque temps. Pas tout de suite, certes, mais pas non plus dans trois ans.

D'où l'éventualité du bébé-thèse*...

Alors oui, je sais que la thèse, c'est difficile, que ça demande beaucoup de temps et de disponibilité... Mais d'un autre côté, je ne vois pas bien à quel moment je serai libre de toute contrainte. J'imagine que titularisation ne rime pas forcément avec farniente (vous le voyez bien que ça ne rime pas -ation et -iente... ).
Et puis, je ne suis pas seule à le porter ce projet bébé. C'est un peu agaçant cette idée qu'être mère (dans mon cas, mère biologique) suppose qu'on fasse tous les sacrifices du point de vue professionnel. En tout cas, mes copines hétéros et moi, on est dans le même bateau : être l'utérus porteur semble nous rendre responsables de tout, du potentiel foutage en l'air de notre carrière, du manque d'épanouissement supposé d'un bébé dont la mère bio ne serait pas constamment présente... Et le deuxième parent, il compte pour du beurre ? En quoi est-ce qu'il serait impossible que la mère bio retourne au travail tandis que le second parent, papa ou maman, prenne un congé parental ?


Encore aujourd'hui, décider de concilier vie de famille et vie professionnelle semble impossible tant le discours est empreint d'un modèle traditionnel où une bonne mère serait tournée uniquement vers ses enfants et son couple. Même si j'ai encore quelques doutes sur la "faisabilité" de la chose (c'est pas beau ce mot), j'ai envie de me dire que juste par féminisme, je vais montrer à tout le monde qu'être une mère ET une femme épanouie dans son couple ET dans son boulot, ce n'est pas impossible.

Facile de dire ça sans avoir jamais eu d'enfant et sans avoir commencé officiellement ma thèse... Peut-être, mais je préfère l'idée que le choix d'agrandir notre famille ne dépend que de ma femme et de moi, et pas de spéculations sur l'impact qu'une grossesse pourrait avoir sur ma carrière, sur ce que les gens en penseront...

Bon, je fais la maligne mais je suis en réalité dans l'attente de témoignages et de réflexions sur la question.
Les commentaires sont là pour ça : si vous l'avez fait, si vous trouvez l'idée ahurissante de naïveté ou si vous avez juste envie de vous dégourdir les doigts en pianotant sur votre ordi, allez-y !


* Dans l'hypothèse parfaite où notre clandestin belge ne tarderait pas trop à pointer le bout de son nez... Je suis bien consciente des caprices fréquents de la Déesse (qui est noire et lesbienne comme tout le monde le sait)


Ali

Publié dans Opération Gros Bidon

Commenter cet article

amandine 03/09/2008 11:55

J'arrive un peu tard pour poster un commentaire,... mais bon, je me lance.Je suis en these depuis 1 an et comme toute these, bin, y'a des hauts et bas mais y'a pas que la these dans la vie...Moi, je vois ca plutot comme une entree dans la vie active (peut-etre aussi parce que je la fais en Norvege et qu'ici on est considere employe... enfin, bref)... Bref, avec mon "zhom" (et oui depuis 1 an je suis passee vers le cote d'obscure du monde masculin!), on a decide que le meilleur moment serait de faire ca vers Mai, Juin ou Juillet (J'ai hate d'arreter les entrainements ;-)... Il semblerait que ce soit le bon timing entre les conf. et les voyages en avion... mais bon il viendra quand il voudra ce petit bout!Et puis, pour en revenir a la these, je pense qu'au contraire c'est le meilleur moment pour le faire (je suis en train deliree a force de corriger ce papier!...). Plus serieusement, tu as 3 ans de stabilite et tu pourras profiter d'un conge de maternite paye... Pour nous l'envie est tres forte. Certainement car ici y'a 1 an de conge mat' que tu peux separer avec le pere ou la mere (et oui insimination autorisee ici!) et que tout est fait pour avoir des gamins (creches,...). En gros, c'est un boulet ton bebe ici! Mais on veut attendre encore un tout petit peu juste pour etre plus zen... Mais ce bebe on le veut et peu importe si ca doit repousser ma these...En esperant t'avoir donner envie... je donnerais des nouvelles quand il sera en route!  Biz a vous deux!

Stéph 05/08/2008 01:28

Quel régal d'être "tombée" sur votre blog ! Je trouve ton style d'écriture absolument génial et tes mots d'une justesse remarquable ! Que de sourires en 2 pages... Je n'ai qu'une chose à dire, continue ! En vous souhaitant une vie emplie de bonheur :)Une jeune goudou normande.

bibou 37 25/05/2008 00:41

tout se que je peux vous conseillez c est de commencer le plus tot possible si vous voulez avoir un bébé car malheureusement le chemin est long entre les analyses,les rendez vous et toutes les choses interdite en france..donc tu as largement le tps de faire t as these en meme tps meme si physiquement et moralement c est dur mais rien d impossible.ma copine a mis un an avant de pouvoir faire la 1 ere insimination (en espagne)en tout cas j en profite pour vous souhaitez bon courage et bonne continuation.je lie regulierement votre blog est je le trouve genial et marrant en +.

Ali 12/05/2008 18:24

Leïa : merci ! Rach : bienvenue au club des fans de Seniore ;-)Spokky : message reçu, on y va !Emma.beth : je n'ai fait qu'un passage de quelques jours à Bologne, je ne peux guère vous aider. Je vous conseille néanmoins un saut d'une journée à Ravenne, vraiment...Mat : l'art de la synthèse, en effet !

Mat.Webmiss 12/05/2008 01:29

Bon, allez hop, allez-y !(c'était la réflexion condensée du soir ...)