Un puits de solitude intemporel ?

Publié le par Alipeg CARVIN

Voici un petit extrait du Puits de Solitude :  il s'agit de la description du rapport de l'héroïne Stephen au monde qui l'entoure. Nous sommes dans le récit vers 1914 :

"Oui, il essayait de l'anéantir, ce monde, avec son immense suffisance et ses plausibles règles de conduite, toujours impunéments enfreintes par ceux qui se pavanaient et se rengorgeaient d'être ce qu'ils considéraient comme normaux. Ils foulaient aux pieds ces milliers d'autres qui, Dieu savait pourquoi, n'étaient pas faits à leur image ; ils étaient fiers de leur indignation, de ce qu'ils proclamaient leur jugement équitable. Ils péchaient grossièrement, bassement parfois, comme des bêtes impudiques...mais ils étaient normaux ! Et le plus vil d'entre eux pouvait la montrer du doigt avec mépris et serait hautement applaudi."

Marguerite Radclyffe Hall, Le puits de solitude.

Bientôt un siècle plus tard, les choses ont-elles réellement changé ? Ca m'a fait tout drôle de lire ces lignes. Elles sont trop proches de choses que je me dis encore en ce moment..

Mais même si les grandes lignes n'ont pas changé radicalement, je ne peux pas nier tous les combats gagnés en un siècle par les LGBT.

Alors réjouissons nous, mais continuons de nous battre...

Ali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zizanie 15/12/2005 15:57

ça me fait sourire l'article : qui fait suite à celui sur les sex toys...je sais bien qu'il n'y a pas de rapport mais c'est très drôle!!!
ceci dit les allusions à la religion catho paraissent très présentes dans ce livre et ça me gêne toujours énormement car je crois que l'église et ses dogmes sont responsables de la stigmatisation envers les homos, toutefois, il semble pas mal écrit et je vais sans doute le lire. merci pour le tuyau. kiss